Collection: A propos de Didier Mutel, parcours, dinstinctions, conférences…

Didier Mutel

Site officiel : ateliermutel.com

(Attention le site internet « atelierdidiermutel.com » est un site pirate qui utilise le nom de domaine atelierdidiermutel mais ne refléte pas le travail de Didier Mutel)

Didier Mutel est un graveur et imprimeur en taille douce français né en 1971. Il est professeur à l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Besançon. 

Installé dans le Jura, à Orchamps, entre Dole et Besançon, l’atelier Didier Mutel est équipé de presses historiques datant des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. Créé en 1793 à Paris, l’atelier représente un patrimoine culturel et artistique uniques qui va être mis en lumière. L’ouverture de l’atelier au public permettra de découvrir des oeuvres, une histoire, des techniques et des savoir faire. 

Lieu dédié à la gravure, il interroge les techniques traditionnelles de gravure et les transpose dans notre monde contemporain. Impresssions atypiques, formats étonnants, l’atelier interroge, déplace et réorganise une pratique. La recherche est omniprésente et s’associe à la transmission auprès d’une nouvelle génération pour que cette histoire séculaire puisse continuer.

L’axe principal du travail de Didier Mutel et l’atelier est de faire cohabiter dans un même espace (sans les opposer) des techniques et des oeuvres que plusieurs centaines d’années séparent. Dépoussiérer avec respect et énergie des techniques que l’on a eu tendance à qualifier d’obsolètes afin de créer des oeuvres poétiques qui s’inscrivent dans notre monde contemporain. Estampes, livres d’artistes, collaborations, échanges, formation.

Parcours

Entre 1986 et 1991, il obtient un CAP puis un Diplôme des métiers d’Art DMA de gravure à l’Ecole supérieure des arts et industries graphiques Estienne, section métiers d’art et gravure en taille-douce. Cinq années pour apprendre les rudiments sur lesquels il s’appuie encore aujourd’hui. Cette formation s’est avérée déterminante, avant d’intégrer l’École des Arts décoratifs de Paris (ENSAD) de 1991 à 1993, date de son diplôme, puis à l’Atelier National de Création Typographique ANCT alors situé à l’Imprimerie nationale de 1993 à 1995, toujours pour travailler sur le livre, la typographie, le design, la relation texte image. 

Entre 1995 et 1997, il est élève de Pierre Lallier, Maître d’art, dans le cadre du dispositif Maitre d’art/Elève initié par le ministère de la Culture français et soutenu par le programme de mécénat dédié à la transmission des métiers d’art de la Fondation Bettencourt Schueller. En tant que graveur, Didier Mutel devait, de fait, encore apprendre à imprimer des gravures. Une plaque de gravure, comme une partition de musique, demande à être interprétée. 

11 années de formation pour découvrir le monde de la gravure, les métiers du livre, la typographie et l’impression taille-douce.

De 1997 à 1999 il est pensionnaire à la Villa Médicis à Rome, il y publie deux livres d’artistes. De retour en France il installe son atelier à Paris, rue de Crimée dans le XIXe arrondissement. Toujours proche de Pierre Lallier, il le rejoint dans l’atelier historique de la rue Saint Jacques. 

En 2008 suite à un avis d’éviction Pierre Lallier transmet les presses, les cartons, les poids, les pigments… à Didier Mutel qui déménage l’atelier dans le Jura à Orchamps.

En 2013, Didier Mutel est à son tour nommé Maître d’art et devient ainsi le premier élève du dispositif à recevoir cette nomination. 

En 2016 : Didier Mutel reçoit le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main® dans la catégorie « Talents d’exception » pour son ouvrage R217A. Ce livre d’artiste, composé de 160 pages divisées en 20 cahiers distincts, comprend la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 par la résolution 217 (R217A). Le texte blanc sur fond blanc se révèle de façon définitive au lecteur grâce aux feuillets de papier carbone intégrés à l’ouvrage.

Distinctions 

• 1997 : Grand Prix des métiers d’art de la Ville de Paris.

• 2003 : Walter Tieman Prize, Leipzig

• 2005 : « Grave X » de la Fondation de France.

• 2013 : nommé maître d’art, dans le cadre du dispositif Maitre d’art/Elève initié par le ministère de la Culture français et soutenu par le programme de mécénat dédié à la transmission des métiers d’art de la Fondation Bettencourt Schueller

• 2016 : Didier Mutel reçoit le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main® dans la catégorie « Talents d’exception » pour son ouvrage R217A. Ce livre d’artiste, composé de 160 pages divisées en 20 cahiers distincts, comprend la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 par la résolution 217 (R217A). Le texte blanc sur fond blanc se révèle de façon définitive au lecteur grâce aux feuillets de papier carbone intégrés à l’ouvrage.

Histoire de l’atelier Didier Mutel.

Fondé en 1793 rue Saint Jacques à Paris par Jean-Charles Rémond l’atelier se développe rapidement. On y imprime des gravures en taille-douce, c’est à dire gravées en creux sur une planche de métal. Le travail de gravure est lent et minutieux, l’impression se fait à la main, feuille par feuille, tirée sur des presses à bras. Histoire naturelle, voyages, cartes, portraits… L’atelier devient un lieu important pour les artistes et pour les éditeurs. On y imprime la deuxième édition de la description de l’Egypte ordonnée par Napoléon, les Roses de Redouté. En 1864 Alfred Salmon reprend l’atelier qui sera confronté aux avancée technologiques : l’apparition et à la généralisation de la photographie, la lithographie. Face à la révolution industrielle la gravure s’oriente plus vers la création et de moins en moins en tant qu’objet de reproduction. De nombreux artistes comme Auguste Rodin, Edouard Manet, Camille Pissaro, Edward Munch , Mary Cassatt… viennent imprimer leurs oeuvres à l’atelier. Alfred Salmon transmet en 1894 l’atelier à Alfred Porcabeuf son petit fils qui le dirigera jusqu’à après la deuxième guerre mondiale. Jean Moulin viendra y faire imprimer les terribles gravure d’ « Armor » en 1933. En 1946 Georges Leblanc reprend l’atelier dont l’activité est maintenant centrée sur le livre d’artiste. Picasso y fera imprimer une planche, Tristan Tzara, Jacques Villon, … Pierre pallier et sa famille le dirigeront brillamment de 1968 à 2008, Geneviève Asse, Nicolas de Staël, Viera da Silva, Music, Celnikyer… viendront y travailler. A cette date, sous la pression du marché immobillier, un avis d’éviction sonne le départ de l’atelier qui ne peut plus rester à Paris.

Pierre Lallier transmet alors le matériel historique à Didier Mutel, qui était entré comme stagiaire en 1988 dans la maison. L’atelier est alors réinstallé dans le Jura où il se trouve actuellement.

Manifeste de l’Acide Brut

« En 1990 une crise aiguë touche le secteur de la bibliophilie traditionnelle et de l’édition d’estampes en France. Didier Mutel a ainsi eu cette chance de commencer à travailler au début de cette crise, alors que tout s’effondrait. En 1991 il crée son premier atelier sous le nom de « Mutel Art Books ». L’absence de fonds l’a poussé à réfléchir sa pratique. Il lui est alors apparu que la gravure ne se trouvait pas dans des endroits clefs, où elle était auparavant. Il s’agissait donc de réintégrer ses techniques à ces dits endroits. Face à cette crise et à cette perte de repère, voire d’identité vis-à-vis de sa technique, Didier Mutel a rédigé un manifeste : Le manifeste de l’acide brut. 

« En 2006 Didier mutel publie le « manifeste de l’Acide Brut ». C’est une tentative de redéfinition de ce que peut être la gravure au XXIe siècle, de comprendre la « gravure », alors par trop connotée vieillissante si ce n’est obsolète. L’utilisation de la terminologie « acide brut » a permis à Didier Mutel de redéfinir sa pratique de manière plus fraîche et vive, et de la recontextualiser, notamment sachant que « l’acide brut, comme chaque engagement créatif, est confronté à une problématique d’usure », et qu’il a « pris acte de la disparition des normes traditionnelles d’évaluation ». Il est issu d’une « pratique artistique traditionnelle que la modernité du XXe siècle a disqualifiée en tant que catégorie référentielle et esthétique ». « Il s’appuie, pour générer des oeuvres, encore sur des outils et des savoir-faire séculaires, mais ses outils souffrent d’un manque de légitimation [qui] se réopérera par la redéfinition de perspectives techniques et théoriques ». Didier Mutel estime pourtant que « l’acide brut est la manifestation d’une course vitale, ayant comme objectif l’acceptation d’une pratique qui doit redéfinir les termes de sa régénération ». Il n’est « pas le fruit d’un conservatisme déplacé. (...) L’acide brut se trouve face à un manque de références et de clefs d’interprétation, qui renforce le sentiment que sa pratique pourrait être le fruit d’un anachronisme certain. L’acide brut n’a pas vocation à faire table rase d’un héritage et d’une tradition, et n’a pas non plus comme vocation de ressasser les formes et les styles du passé. » Sachant cela, « l’acide brut tient à préciser les conditions de son appartenance à la contemporanéité, dans un travail pointu d’utilisation de nouvelles technologies, avec le mélange des genres, des matériaux, et l’exploration de nouvelles formes et de nouveaux champs artistiques ». Didier Mutel considère que « l’acide brut ne peut pas être isolé et confiné qu’au débat 

interprofessionnel de sa petite vie culturelle ». 

Avec ce programme politique, Didier Mutel a la volonté, dans son atelier, de décloisonner et dynamiser son métier, la gravure n’étant plus même citée parmi ces autres métiers considérés comme d’un autre âge. La gravure fait l’objet d’un réel problème, tant de lisibilité que de visibilité, à juste titre de par un manque de cohérence dans certaines actions. Pour contrer cet état de fait, Didier Mutel s’implique particulièrement dans le livre d’artiste. » 

Cf Michel Melot, Nouvelles de l’Estampe 247 été 2014.

 

Conférences

• Meadows Museum, SMU South Methodist University, Dallas, Texas. 9 Avril 2022.

" Story of the Atelier Didier Mutel"

• Beinecke Library, Yale University, New Haven, USA, 21 Octobre 2019

« New printing with old tools »

• Grolier club, New-York, 18 et 19 octobre 2019.

The codex effect : a conversation between artists, curators, scholars, and collectors.

Session 4: Mastery and Making : craft in support of concept / the third stream

• Special research collections, UCSB, Santa Barbara, California, USA, 1 Fevrier 2019

« History, production and teaching »

• Getty research Center, Los Angels, USA, 31 Janvier 2019

« Atelier Didier Mutel »

• Grolier Club, New York, 25 aout 2016

« Books crossing borders »

• Colloque National des métiers d’art, Saint Quentin, 2014 et 2016

• Les métiers d’art à mots découverts, INMA et musée des arts décoratifs, fév. 2014

• Lily Library, Indiana, USA, March 4 2014

« Atelier Didier Mutel »

• Otto G; Richter Library, University of Miami, Florida, USA, Dec 8 2013

« « old school » techniques of designing books »

• Clark Library, UCLA, Los Angeles, USA, Sep 13 2012

« Atelier Didier Mutel »

• Archives & Special Collections, Amherst College, MAss

- « Artist books by Didier Mutel, » Feb 20 2012

- « Recent works », March 7 2012

Expositions récentes

• Du 16/10/2019 au 10/11/2019 

L’esprit commence et finit au bout des doigts

20 ans d’engagement pour l’intelligence de la main®

Palais de Tokyo, Paris, France

Durant un mois, dans le cadre de la saison dédiée à la scène artistique française, le Palais de Tokyo abritera toute la diversité des métiers d’art récompensés et soutenus par la Fondation Bettencourt Schueller depuis 20 ans.

• 14 au 30 septembre 2018 

« Homo Faber, Crafting a more human future » 

Fondation Cini, Venise, Italie

première grande exposition internationale dédiée au rayonnement des métiers d’art européens organisée par la Fondation Michelangelo à la Fondation Giorgio Cini.

La Fondation Bettencourt Schueller produit pour l’occasion une exposition manifeste, Pour l’intelligence de la main®, regroupant une sélection de lauréats dans une scénographie inédite et contemporaine, en hommage aux vingt ans du Prix éponyme.`

• 20 Octobre 2018 - 30 Janvier 2019

FREUD ON THE COUCH: PSYCHE IN THE BOOK, Itinerary,USA

Center for Book Arts (April 20 - June 30, 2018), Minnesota Center for Book Arts (July 20-September 30, 2018), and San Francisco Center for the Book (October 20, 2018 - January 30, 2019).

The science of psychoanalysis has always held a great fascination for artists - both as a medium for reflection and as an instrument for creating meaning. Indeed, Freud's "cultural work" (per Thomas Mann) remains a popular subject for many contemporary artists. Similar to how images in dreams are visualizations of hidden thoughts, artistic creations probe the depths and meanings of our cultural self-perception, they portray the forces shaping not only the individual but also the collective unconscious. We are surrounded by the issues Freud named and analyzed, and we are also moved by them. The artwork in this exhibition is based directly or indirectly on these concepts and theories or are closely associated to specific themes.

•June 26 October 28. 2018

ARTISTS AND THEIR BOOKS–BOOKS AND THEIR ARTISTS, 

GETTY RESEARCH INSTITUTE, Los Angeles, USA

A beautiful new exhibition of artists’ books is up now at the Getty Center.

The exhibition includes books by Nobuyoshi Araki, Lisa Anne Auerbach, Tauba Auerbach, Raffaele de Bernardi, Sandow Birk, Andrea Bowers, Chris Burden, Jan Činčera, Johanna Drucker, Dave Eggers, Felipe Ehrenberg, Olafur Eliasson, Timothy C. Ely, Barbara Fahrner, Guillermo Gómez-Peña, Jennifer A. González, Katharina Grosse, Robert Heinecken, Leandro Katz, Ellsworth Kelly, Daniel E. Kelm, Anselm Kiefer, Monika Kulicka, Sol LeWitt, Russell Maret, Didier Mutel, Katherine Ng, Clemente Padín, Felicia Rice, Dieter Roth, Ed Ruscha, Christopher Russell, Barbara T. Smith, Keith A. Smith, Buzz Spector, Beth Thielen, Gustavo Vazquez, Cecilia Vicuña, Ines von Ketelhodt, Zachary James Watkins, William Wegman, and Tian Wei.

• 23 Novembre au 127 décembre 2017

Book Artist Didier Mutel 

Maggs Bros, London, Angleterre

In collaboration with Gerald W. Cloud Rare Books, San Francisco, Maggs Bros Ltd is delighted to present an exhibition of work by the acclaimed contemporary book artist, Didier Mutel. The show 

features his most recent work, The First Atlas of the United States of Acid, from which the show takes its name, as well as earlier and rare book designs from Mutel’s 40-year plus career as an engraver, book artist, and printer. 

• 8 Mars au 6 avril 2018 

ZERO ACID.1

ISBA, Besançon

Exposition de 42 artistes, graveurs, éditeurs contemporains présentée à l’Institut supérieur des beaux arts de Besançon du 8 mars 2018 au 6 avril 2018.

• 9 Janvier 2018 au 17 Mars 2018

Alive and well with Acid

BANK Gallery, Gand, Belgique

Exposition ALIVE AND WELL WITH ACID à la Bank Gallery Projects, Gent (BE). 

Gravures,, livres d’artiste, céramiques.

• 23 Novembre au 7 décembre 2017

The Art of Reading. From William Kentridge to Wikipedia

Mermanno Museum; La Haye, Pays Bas

Du 20 novembre 2017 au 04 mars 2018, le projet My way II sera présenté aux côtés de nombreux artistes dans le cadre de l’exposition The Art of Reading. From William Kentridge to Wikipedia. au Meermanno à La Haye.

• 29/30 sept 2017

BANK Gallery Projects

"Exploring spaces, history and social change" , Vezelay, France

Exposition avec Marie Cloquet, Karel Verhoeven, Christophe Remacle et Didier Mutel.

• 25 March - 5 May 2017

Artists' Books from the Jack Ginsberg Collection exhibition, 

University of Johannesburg Art Gallery, South Africa, 

• 20 au 23 octobre 2016

FIAC

PARIS

Graveur et imprimeur en taille douce, Didier Mutel est le lauréat 2016 du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main - Talents d’exception.

Pendant trois jours, du 20 au 23 octobre, il présentera l’une de ses dernières oeuvres : le livre d’artiste « R217A ». Cet ouvrage, qui contient l’intégralité de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, sera exposé au Petit Palais à Paris lors de l’événement « On Site » organisé dans le cadre de la FIAC 2016. « On Site », qui regroupe près de 37 oeuvres d’art sélectionnées par un jury spécifique, représente un nouveau secteur pour la FIAC, en accès libre et en dehors du Grand Palais.

• 4 décembre 2013 - 25 may 2014

A Human Document: Selections from the Sackner Archive of Concrete and Visual Poetry

Pérez Art Museum, Miami, USA 

Pérez Art Museum Miami will present an extensive selection of works from the Miami-based collection of Ruth and Marvin Sackner. Founded in 1979, this "archive of archives" initially focused on concrete and visual poetry—including rare manuscripts and published works by international luminaries such as Augusto and Haroldo de Campos, Oyvind Fahlström and Eugen Gomringer. Collection provides a unique lens through which to examine the foundational movements of modernism, including Italian Futurism, Russian Constructivism, Bauhaus, De Stijl, Dada and Lettrisme, among 

others. The exhibition begins with a rare, 1897 publication of "Un Coup de des" (A Throw of the Dice), by Stéphane Mallarmé, which is considered one of the first true examples of concrete poetry, and it includes hundreds of objects spanning more than a century of creative expression.

A Human Document: Selections from the Sackner Archive of Concrete and Visual Poetry is organized by Pérez Art Museum Miami Curator René Morales.

• 4 /7 Avril 2013 

Palais de Tokyo

My Way II, livre d’artiste nstallation et performance

Les Journées européennes des métiers d’Art se tiendront le 5, 6, 7 avril 2013. Crées en 2002 en France par le ministère des Petites et Moyennes Entreprises (PME), du Commerce, et de l’Artisanat et la Société d’encouragement aux métiers d’art (SEMA), les journées...

Présent dans les collections

• Bibliothèque historique de la ville de Paris, France

• Bibliothèque de conservation, Besançon, France

• Ludvig Museum, Köln, Allemagne

• Getty research Center, Los Angels, USA

• National Library of Scotland, Edinburgh, UK

• Koopman collection, Rijkbibliotheek, den Haag, Nederland

• Library of Congress, Washington, USA

• Smithonian, Washington, USA

• Beinecke Library, Yale University, New Haven, USA

• Butler Library, Columbia University, New York, USA

• Stanford Library, Stanford University, Stanford, California, USA

• Mortimer Rare book collection, Smith college, North Hampton, USA

• Archives & Special Collections, Amherst College, MAss

• Clark Library, UCLA, Los Angeles, USA

• Special research collections, UCSB, Santa Barbara, California, USA

• Otto G; Richter Library, University of Miami, Florida, USA

• Hougton Library, Harvard University, Cambridge, Massachusetts, USA

• Special Collections, University of Arizona, Tucson, Arizona, USA

• George J. Mitchell Department of special collection, Bowdoin College, Maine, USA

• Rare Books & Special Collections, Notre Dame University, Indiana, USA

• Rare Books & Special Collections, Pittsburgh University, Pennsylvania, USA

• & Private collections

0 produits

Filtrer et trier

Filtrer et trier

0 produits

0 produits

Aucun produit trouvé
Utiliser moins de filtres ou tout effacer